LA COLLECTE DE TEXTILE AU SERVICE DES TERRITOIRES ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE

ENVIRONNEMENT

Une de nos actions principales réside dans la collecte, le tri et la réutilisation et vente de textiles usagés (TLC), avec pour objectif de promouvoir la réutilisation du textile, le développement durable et la protection de l’environnement.

Plus précisément :

  • Nous oeuvrons à réduire le volume de textile usagé se retrouvant en déchetteries et destiné à être éliminé.
  • Nous réutilisons la majeure partie du textile usagé que nous collectons, sans transformation.
  • Nous facilitons le recyclage des textiles en mauvais état pour les transformer en nouveaux produits textiles.

En France, ce sont 2,6 milliards de TLC (textiles, linges de maison et chaussures) qui sont mis sur le marché tous les ans, soit environ 9,5 kg par habitant. En 2018, 3,6 kg de TLC par habitant ont été collectés, soit seulement 38% du gisement potentiel. L’objectif de la filière est de collecter 300 000 tonnes par an d’ici 2019, soit 4,6 kg de TLC usagés par habitant.

 

Avec 250 points de collecte installés en 2019, nous prévoyons de récupérer plus de 630 tonnes de TLC.

La préparation des TLC collectés, en vue de leur réutilisation, est effectuée par la  Fundación Pueblo para Pueblo (FPP Espagne), partenaire de Humana France, basée à Madrid et Barcelone et également membre de la Fédération.

En 2018, la majeure partie du textile récupéré en France par HPP, a été préparée pour être réutilisée dans l’usine de FPP Espagne à Madrid.

Après un tri méticuleux, la répartition du textile s’est fait de la façon suivante :

  • 54% des TLC triés ont été destinés à une réutilisation en France grâce à la boutique Humana de Marseille ou destinés à une réutilisation hors de France, principalement en Afrique, où ils ont été vendus à bas prix à des commerces locaux, pour satisfaire la demande sur place, dynamiser l’économie locale, et générer des ressources pour les programmes de coopération.
  • 38% du textile, dans un état ne permettant pas une réutilisation, a été vendu à des entreprises de recyclage.
  • 4% de la collecte correspondait à des déchets dits impropres confiés aux professionnels correspondant.
  • 4% ne pouvant être réutilisés (revente ou recyclage), ont été destinés à des centres de traitement des déchets pour élimination.

 

ECOTLC, l’organisme français en charge de la coordination des acteurs du secteur textile, continue d’accorder sa confiance à Humana Collecte après un strict processus de vérification.

ECOTLC et Humana France collaborent depuis 2015 afin de garantir au citoyen français un contrôle régulier des activités de collecte de vêtements.