NOUS PROPOSONS UNE MODE DURABLE ET UNE CONSOMMATION RESPONSABLE BASEE SUR LA REUTILISATION DE TEXTILES USAGES

RD CONGO: REDUIRE LA MALNUTRITION DES ENFANTS

AU TRAVERS LES CLUBS DE PRISE EN CHARGE COMMUNAUTAIRE

 

Le Projet de prise en charge communautaire de la lutte contre la sous-nutrition infantile dans la province du Sud Ubangi en République Démocratique du Congo (RDC), mis en œuvre par HPPCongo en partenariat avec Humana France et Agence Microprojets, vient contribuer à l’atteinte de l’Objectif de Développement Durable des Nations Unies n°2, cible 2 qui stipule : « D’ici à 2030, mettre fin à toutes les formes de malnutrition, y compris en réalisant d’ici 2025 les objectifs arrêtés à l’échelle internationale relatifs aux retards de croissance et à l’émancipation parmi les enfants de moins de 5 ans, et répondre aux besoins nutritionnels des adolescents, des femmes enceintes ou allaitantes et des personnes âgées ».

A cet effet, la présente action se donne comme objectif opérationnel de réduire la malnutrition des enfants au travers les clubs de prise en charge communautaire des enfants au Sud-Ubangi et d’améliorer la compréhension et les pratiques clés des familles pour assurer une nutrition équilibrée.

Le présent projet mis en œuvre par HPP-Congo contribue localement aux efforts menés par le Gouvernement et ses partenaires nationaux comme internationaux, dans la lutte contre la sousnutrition infantile en RDC.

Ce projet a comme particularité le renforcement de la participation et la capacité de prise en charge communautaire de la sous-nutrition infantile dans 6 villages d’opération (Bongolonga, Mulungu, Boyasegbakole et Boyambi, Fulukolongo et Boyasemawi) sur le territoire de Gemena dans la province du Sud Ubangi en RD Congo.

Ce projet vise 4 principaux résultats suivants en lien logique avec les activités :

  • Résultat 1 : La collaboration et l’implication des infirmiers titulaires (IT) de 6 centres/postes de santé locaux dans l’identification et la prise en charge communautaire de 200 enfants sous-nutris âgés de 0 à 5 ans sont facilitées.
  • Résultat 2 : L’accès à l’information et la sensibilisation nutritionnelle infantile au sein des communautés locales bénéficiaires sont renforcés.
  • Résultat 3 : La production locale agricole des cultures nutritives et diversifiées des familles bénéficiaires est améliorée.
  • Résultat 4 : L’utilisation et l’accès à l’eau potable sont améliorés.

Comme activités principales, le projet collaborera avec les autorités locales pour identifier 200 enfants souffrant de la sous-nutrition et les aider à en sortir. Des séances de démonstrations 4 culinaires, l’introduction de la culture maraîchère au sein des clubs avec les parents des enfants souffrant de la sous-nutrition feront partie du projet.

Chaque mois, les enfants seront amenés dans les dispensaires locaux pour y être contrôlés et les progrès seront enregistrés. De la bouillie infantile nutritive à base de produits locaux sera distribuée 3 fois par semaine aux enfants sous-nutris.